VAISSELLE ET COUVERTS

Montrer:
Trier par:
VAISSELLE ET COUVERTS

L’ère meiji fut l’époque où le Japon a découvert la culture occidentale, les valeurs, le commerce, la science et... la cuisine européenne. Seuls les fabricants de couverts les plus talentueux méritaient de devenir des fournisseurs du Palais de l’Empereur. Les « hautes sociétés » japonaises voulaient oublier le kimono et les baguettes et maîtriser l’utilisation d’un couteau et d’une fourchette en métal. Ils voulaient démontrer leurs connaissances en matière de culture et leurs goûts raffinés à l’empereur et à ses invités occidentaux. Pendant de nombreux siècles, les forgerons japonais ont perfectionné leurs compétences en produisant des armes rapides, meurtrières et aiguisées aux samouraïs : katana, wakizashi et tanto. Lors de l’ère « éclairée » de Meiji, lorsque les armes personnelles étaient presque un tabou, les maîtres et les artistes japonais ont créé un nouveau type d’armes, esthétiques et fonctionnelle ; dans le style western, mais définitivement japonais dans leur conception et leur fabrication.